dimanche 2 mai 2010

Ça donne un coup...

On lui tient la main, on s’attend à entendre le pire. Le médecin ne dit rien. M’enfin, sa bouche semble ne rien dire, du « bla, bla », il reste vague, ne veut pas se prononcer. Il attend de voir, après une biopsie. Biopsie qu’il prendra directement au rein gauche, dans la masse de 5 cm qu’il aperçoit sur le rayon-X ou peut-être bien directement dans les os, là où il a aperçu de belles petites taches noires…


Lui et moi on se tient la main, on s’attend à entendre le pire. Je n’ai rien dit. M’enfin, rien de ce que j’aurais envie de lui dire. Moi qui, y’a encore quelques semaines, lui en voulait de ne pas m’écouter, de ne pas me comprendre et m’appuyer. Là je n’ai qu’une seule envie, lui dire que je suis là et serai là pour lui. Le voir dans sa jaquette verte, le teint pâle, tentant de se cacher les culottes du mieux qu’il le peut, il me semble qu’il n’a plus l’allure de l’homme fort et le super héros du souvenir que j’ai de lui…


Deux semaines avant d’obtenir le résultat de sa biopsie… En attendant, intraveineuse qui lui injecte, on croit comprendre être un médicament pour solidifier ses os, rimant avec un traitement de chimio…

3 commentaires:

Quelqu'une a dit…

Je suis désolée pour vous.

Je suis de tout coeur avec toi.

Bon courage

xxx

Rouge a dit…

Ton père ??? Je n'ose penser...

Disjonctée a dit…

Merci les filles pour vos commentaires... xxx