vendredi 15 janvier 2010

Pas toujours facile...

Pas toujours facile…

J’ai perdu quelqu’un aujourd’hui…

Mes patrons, malades aujourd’hui, ont pris leurs après-midi. Je me suis donc retrouvé en charge du fort.

Un voisin vient m’avertir qu’il entend une dame crier. Je tente de téléphoner chez elle, aucunes réponses.

Je tente l’intercom, « madame unetelle, MADAME, êtes-vous là? » comme un murmure, j’entend tant bien que mal « svp aidez-moi… » « J’vous envoie quelqu’un tout de suite… ». J’attrappe tout de suite le téléphone et contacte ma ressource pour qu’il aille vérifier.

Il me rappelle à peine 3 minutes plus tard me disant qu’elle gît sur le lit, inanimée. Il me demande de lui envoyer l’infirmière pendant qu’il contacte le 911…

Les secours arrivent au bout de 5 minutes… Je les voient tous ressortir, avec elle sur la civière, ils tentent toujours de la réanimée en sortant…

On reçoit un appel de l’hôpital. C’est confirmé, elle est décédée…

Je suis dans tous mes états… Je l’ai pourtant vu et lui ai parlé ce midi, tout semblait correcte avec elle… Elle était fâchée d’avoir manquée son rendez-vous hier chez la coiffeuse pour sa teinture…

Je sais, je travail dans une bâtisse où les gens ont plus de 65 ans… Je sais que j’aurai dans le futur à faire face à une telle situation… J’ai déjà perdu d’autres locataires mais ils quittaient pour l’hôpital où étaient placés dans un lieu mieux adapté pour eux… Mais aujourd’hui c’était mon premier cas « live »…

J’ai fais ce que je devais faire mais, la « sauveuse en moi » se demande ce qu’elle aurait pu faire de plus… J’ai de la peine ce soir… Voilà!

3 commentaires:

Aíne a dit…

Oufff ... un gros câlin ma belle.
J'ai travaillé avec des personnes atteintes d'Alzheimer et ayant une moyenne d'âge de 80 ans.
Je ne peux qu'imaginer à quel point ça doit être difficile de vivre ça comme ça.
Je n'arrive jamais à m'endurcir face à la mort.

Tu as fais tout ce que tu pouvais faire, la vie et la mort n'ont que suivies leurs cours.

J'ai une pensée pour toi ce soir et pour cette dame, même sans la connaître.

Câlins
xxxx

Disjonctée a dit…

Merci Aine, je le prends avec plaisir ton gros câlin...

xxx

Suzy Wong a dit…

Je crois que dans une même situation j'en serais tout aussi bouleversée et je me ferais le même interrogatoire. Mais bon, passé la soixantaine, il faut se l'avouer, on en a plus de fait qu'à faire...